Le Flamant nain - (Phoeniconaias Minor)

Le Flamant nain - (Phoeniconaias Minor)

de lecture - mots

Si vous aimez scroller votre fil d’actus sur les réseaux sociaux ou si vous vous intéressez à la photographie de nature, vous avez très probablement vu de nombreuses photos dans la nature avec différents animaux. Parmi ces photos, il y a certains animaux qui se mettent en valeur et l'un de ces animaux est le flamant nain.

Ils sont petits, roses et ont extraordinairement photogéniques. Ils vivent généralement dans des endroits exotiques de la nature, ce qui en fait un élément idéal pour une merveilleuse photo de nature.

Vous pouvez trouver ces flamants dans différents endroits, continents, tout autour du monde. Cependant, il n'y a pas qu'un seul type de  flamants, il y a six espèces différentes de flamants qui varient beaucoup en termes d'endroit où ils vivent, de ce qu'ils mangent, de leurs formes, de leurs couleurs et d'autres choses.

Le plus petit des flamants est appelé flamant nain ou Phoenicanaias Minor. Même s'ils sont les plus petits de la famille des flamants, ils sont tout de même grands et gros par rapport à la plupart des oiseaux. Les flamants nains ont également une grande population parmi les autres espèces de flamants.

On estime qu'il y a environ deux millions de flamants nains dans le monde (à son apogée). Ils ont leurs propres caractéristiques, leur propre style de vie et d'autres choses. Si vous voulez distinguer une espèce de flamant d'une autre, vous devez connaître ces petits détails.

Dans cet article, nous allons parler du flamant nain, de ce qu'il mange, de son mode de vie, de son habitat et d'autres choses importantes que vous devez savoir. À la fin de cet article, vous saurez tout sur le flamant nain.

 

L’habitat du flamant nain

On trouve les flamants nains dans les zones humides côtières et continentales d'Afrique subsaharienne et d'Inde. Ils vivent et se nourrissent généralement dans les grands lacs alcalins et salés, les marais salants et les lagunes côtières.

Cela signifie qu'on les trouve généralement sur le continent africain et un peu en Asie (Inde). Cela s'explique principalement par le fait qu'ils ne migrent pas du tout et qu'ils ne changent de lieu que pour trouver des sources de nourriture qui ne sont généralement pas trop éloignées de l'endroit où ils se trouvent.

Ils aiment les biomes tropicaux mélangés à la savane et à la forêt. Cela est généralement dû au continent sur lequel ils vivent. Et lorsque la saison de reproduction arrive, ils restent dans les hautes montagnes et se reproduisent dans ces endroits. C'est généralement pour éviter que toute sorte d'inondation ne détruise leurs filets et leurs œufs et ne nuise à la saison de reproduction en général.

Le fait qu'ils soient habitués au climat africain est une autre différence que nous pouvons examiner lorsque nous comparons les flamants nains aux autres espèces de flamants. L'Afrique n'est pas exactement l'endroit où nous avons l'habitude de voir des flamants, mais ces espèces y vivent avec des colonies qui peuvent atteindre un million d'oiseaux. Le fait qu'ils ne migrent pas signifie que si vous vous retrouvez un jour dans l'une des régions où vivent les flamants nains, vous avez toutes les chances de les voir en action, de près.

 

Caractéristiques et Mode de vie du Flamant nain

flamant nain

Les flamants nains sont très différents des autres espèces de flamants en termes de style de vie et de caractéristiques. La plus grande différence est peut-être le fait qu'ils ne migrent pas et qu'ils vivent en colonies qui peuvent atteindre un million d'oiseaux, ce qui est énorme par rapport aux autres colonies de flamants.

Le fait qu'ils vivent en colonies ou en flamboyance est similaire à celui d'autres espèces de flamants. La migration fait aussi partie de la particularité de tous flamants pour trouver de la nourriture lorsque la saison change ou pour s'accoupler.

Mais les flamants nains font exception à cette situation, ils peuvent vivre dans une région sans migrer. De plus, les flamants nains aiment être actifs la nuit, ce qui constitue une autre différence car la plupart des autres espèces de flamants sont actives le jour et vivent le jour.

Lorsque les réserves de nourriture des flamants nains s'épuisent, ils se déplacent autour des sources de nourriture pendant la journée en formant de grandes formations en « V », comme un troupeau. Cependant, il arrive que, même lorsque les réserves de nourriture sont abondantes, ils choisissent de se déplacer d'une source de nourriture à l'autre, et la raison en est inconnue. On dirait qu’ils aiment le changement

Les flamants nains, étonnamment, n'ont pas du tout le sens de l'odorat et pas beaucoup le sens du goût. Cela signifie donc qu'ils se nourrissent uniquement par nécessité, ce qui n'est le cas d'aucune autre espèce de flamant. C'est une différence énorme par rapport aux autres espèces.

Comme les flamants nains sont petits par rapport aux autres espèces de flamants, ils sont des proies vulnérables pour d’autres animaux. Ces animaux sont les vautours, les babouins, les aigles pêcheurs, les chacals, les hyènes, les renards et autres grands félins. C'est pourquoi ils doivent toujours être prudents lorsqu'ils sont dans la nature.

La taille de ces espèces se situe entre 80 et 90 cm, et leur poids peut varier entre 1,2 et 2,5 kg. Le plumage est principalement blanc rosé. Hormis la taille, la différence la plus notable entre l’espèce du flamant nain et le flamant rose est la partie noire du bec qui est beaucoup moins importante chez le flamant nain.

Comme les sexes de chaque espèce varient en taille, la taille n’est pas un élément à prendre en compte en priorité, sauf si les espèces sont ensemble.

Les flamants nains sont également beaucoup plus bruyants que les autres espèces de flamants. Cela s'explique à la fois par le fait que leurs colonies sont composées d'un grand nombre d'oiseaux, et par le fait qu'ils peuvent identifier la progéniture et former des sous-groupes au sein des groupes plus importants grâce à leurs sons.

Pour ce faire, ils doivent donc créer beaucoup de bruit au sein des groupes. Une autre façon courante d'interagir avec d'autres flamants est que les flamants nains soulèvent leurs plumes pour laisser voir le noir de leurs plumes.

Les recherches ne nous ont pas vraiment permis de savoir ce que ces types d'interactions signifient entre eux. Mais, d'après d'autres recherches scientifiques effectuées, on pense qu'il ne s'agit pas d'affirmer sa domination ou de montrer son autorité car ils sont généralement de nature calme et douce.

 

Le régime alimentaire des flamants nains

Lorsque nous examinons le régime alimentaire du flamant nain, nous constatons qu'il est similaire à celui des autres espèces de flamants, avec de petites différences dues au continent et à l'endroit où il vit. Ces espèces de flamants se nourrissent principalement d'algues bleues, mais ils peuvent aussi se nourrir de crustacés et de petits insectes dans leur habitat et aux alentours.

Les algues dont ils se nourrissent poussent généralement dans les lacs alcalins, ce qui est compréhensible puisque ces flamants vivent autour de ces lacs. De plus, les flamants nains tirent leur couleur rose de l'un des minéraux qu'ils mangent. Certaines des algues qu'ils mangent contiennent des pigments photosynthétiques, ce qui donne la couleur rose aux oiseaux.

Comparé à d'autres espèces de flamants, leur alimentation n'est pas très variée, car la plupart des espèces de flamants mangent beaucoup d'aliments différents, mais les flamants nains ne mangent que deux ou trois aliments différents, ce qui pourrait poser un problème si leur habitat était très perturbé par l'homme.

Lorsque les flamants nains se nourrissent, ils le font avec leur bec. L'extrémité de leur bec est noire, ce qui est une caractéristique distinctive des autres espèces de flamants. Cela leur permet de pencher leur tête sur le côté lorsqu'ils se nourrissent dans un mécanisme de filtrage.

Les algues bleues et vertes, les crustacés et une foule de petits insectes constituent leur régime alimentaire. Ils passent environ 20 % de leur journée à manger. Bien qu'ils ne consomment pas autant de nourriture que les autres flamants, le fait qu'ils mangent très peu occupe une grande partie de leur temps.

Il s'agit là d'une autre caractéristique distinctive des flamants nains, car la plupart des autres espèces de flamants mangent beaucoup ou du moins ne passent pas beaucoup de temps à manger, alors que les flamants nains ne mangent pas trop, que ce soit sur une base quotidienne ou en fonction des espèces.

On peut donc dire qu'il existe une grande différence avec les autres espèces de flamants lorsque l'on compare les flamants nains aux autres espèces. La principale raison pour laquelle il existe une telle différence est probablement le continent sur lequel ils vivent, à savoir l'Afrique subsaharienne, où ils ne migrent pas pour se nourrir.

 

Accouplement et reproduction du flamant nain

Lorsque nous examinons l'accouplement et la reproduction des flamants nains, nous ne voyons pas de différence majeure avec les autres flamants, car beaucoup de choses sont similaires, du type de reproduction à la prise en charge du poussin après sa naissance et à la relation entre les partenaires.

Les flamants nains sont monogames en série, et le couple reste généralement ensemble tant qu'il est capable de porter des jeunes. Ils se reproduisent en colonies de dizaines de milliers d'oiseaux, comme ils le font pour tout dans la vie.

C'est une caractéristique de presque toutes les espèces de flamants roses et nous pouvons le constater avec chacune d'entre elles. Ils se regroupent en colonies qui peuvent aller jusqu'à plusieurs milliers d'oiseaux. La saison des amours commence généralement en octobre et se termine en décembre.

Ceci est légèrement différent de ce que nous avons l'habitude de voir chez d'autres espèces. Par exemple, chez les flamants des Caraïbes, la saison de reproduction a lieu en été, mais chez les flamants roses, elle est similaire à celle des flamants nains, qui a lieu en novembre et décembre.

Pour maintenir l'œuf au calme et le protéger des inondations après la reproduction, les deux parents construisent un nid de boue pouvant atteindre 30 cm de long. La femelle pond un œuf, et les deux parents se relaient 24 heures sur 24 pour le couver pendant environ 28 jours. Après 28 jours et l'éclosion de l'œuf, le poussin est nourri de « lait de jabot », un liquide provenant du tube digestif supérieur de l'oiseau adulte.

Les cris des parents doivent être reconnus par les poussins. Une fois que le poussin est né et qu'il a été chouchouté pendant environ 8 jours en étroite collaboration avec les parents, ces poussins sont envoyés pour rejoindre un groupe de poussins appelé crèche avec des dizaines de milliers d'autres poussins lorsqu'ils ont six ou huit jours.

Ces groupes de poussins, les crèches, sont dirigés par un couple de flamants adultes qui surveillent l'ensemble du groupe. À l'âge d'une semaine, le poussin apprend à sauter, développe ses plumes à quatre semaines et apprend à voler à douze semaines.

Il faut environ 3 à 6 ans pour que les poussins deviennent sexuellement adultes et jusqu'à ce moment-là, la plupart du temps, ce sont les parents qui s'en occupent, même s'ils sont dans les groupes de poussins, la crèche.

Les flamants nains se reproduisent principalement sur le lac Natron, extrêmement caustique, au nord de la Tanzanie, où ils sont les plus abondants en Afrique.

Etosha Pan, Makgadikgadi Pan et Kamfers Dam sont leurs autres lieux de reproduction en Afrique. La dernière reproduction signalée a eu lieu en 1965 à Aftout es Saheli, sur la côte mauritanienne. Lorsque le lac Natron est devenu inadapté en raison d'inondations en 1962, la reproduction a eu lieu au lac Magadi au Kenya.

La reproduction a également été observée au lac Nakuru au début du vingtième siècle. Le sud-ouest et le sud de l'Asie sont également des zones de reproduction pour l'espèce.

On a aussi enregistré des reproductions de flamants nains savages pour la première fois dans le Rann of Kutch en 1974, ainsi que dans les salines de Zinzuwadia et Purabcheria, dans le nord-ouest de l'Inde. Entre l'Afrique et l'Inde, il y a quelques mouvements de population.

 

Population et conservation des flamants nains

flamant nain qui chasse

Les flamants nains sont considérés comme quasi éteints en raison d'une population en déclin et d'une gamme limitée de sites de reproduction, dont certains sont menacés par les activités humaines.

Comme nous l'avons mentionné plus haut, ils ne migrent pas et vivent dans une région spécifique, principalement l'Afrique. Lorsque ces habitats sont affectés et perturbés pour diverses raisons, ils risquent de s'éteindre très rapidement. C'est pourquoi ils doivent toujours être surveillés par les autorités compétentes afin de protéger leur habitat de la démolition. De nombreux facteurs affectent leurs habitats, et ce sont principalement les humains qui en sont responsables. Principalement les infrastructures, l'agriculture, ou même le vol d'œufs.

Ces dernières années, en raison de la pollution et d'autres perturbations humaines, l'empoisonnement aux métaux lourds a nui à la population dans deux lacs clés d'Afrique de l'Est, Nakuru et Bogoria, et sa principale zone de reproduction africaine, le lac Natron, est actuellement menacée par un projet de carbonate de soude de Tata Chemicals.

La pollution et l'empiètement des infrastructures menacent la seule aire de reproduction d'Afrique du Sud, située au barrage de Kamfers. Le flamant nain est l'une des espèces auxquelles s'applique l'Accord sur la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie.

De plus, des personnes mal-intentionnées volent les œufs de ces flamants !

L'agriculture, la construction urbaine et l'expansion des routes sont autant de moyens de capturer les œufs de flamants roses et de les faire pousser dans leur habitat. Les revendications territoriales, les perturbations humaines et le ruissellement de l'eau provenant de métaux lourds et de produits chimiques sont également des menaces majeures pour les flamants nains.

Étant donné que les flamants nains se reproduisent sur un petit nombre de sites de reproduction, tout développement commercial ou agricole, même à proximité, peut avoir un effet significatif sur l'ensemble de la population. C'est pourquoi les autorités compétentes prennent des mesures pour s'assurer que leurs habitats sont sauvegardés et ne sont pas perturbés par l'homme.

Aussi, outre les autres menaces auxquelles il est confronté, le flamant nain est également la proie de diverses espèces en raison de l'environnement dans lequel il vit. Les babouins, les chacals et les hyènes en font partie. D'autres grands oiseaux, comme les cigognes et les aigles, s'attaquent aux jeunes et aux œufs.

L'homme, bien sûr, représente un danger important pour eux, car il les consomme pour leur langue et récolte leurs œufs pour les consommer. Ainsi, les flamants nains ne sont pas seulement menacés par les perturbations humaines, mais ils doivent également faire face aux menaces provenant de la faune sauvage, ce qui constitue une menace énorme.

Cependant, même si les autorités compétentes peuvent prendre des mesures contre les perturbations humaines, elles ne peuvent rien faire pour les protéger de la faune sauvage, car c’est la loi de la nature, nul ne doit interférer.

Les populations de flamants nains sont en déclinaison en raison de facteurs naturels tels que les inondations dans leur habitat naturel, la sécheresse et les contaminants toxiques dans les plans d'eau où ils se reproduisent.

En conséquence, plusieurs organisations environnementales se sont engagées à faire tout leur possible pour conserver le flamant nain. Cependant, la plupart des organismes gouvernementaux hésitent également à s'y joindre en raison du grand nombre de leur population.

Selon la liste rouge de l'UICN, le nombre de flamants nains est estimé entre 2,2 et 3,3 millions d'espèces, avec des chiffres pour différentes régions : En Afrique de l'Ouest, il y a 15 000 à 25 000 flamants ; en Afrique de l'Est, il y a 1 500 000 à 2 500 000 flamants ; en Afrique du Sud et à Madagascar, il y a 55 000 à 65 000 flamants ; et en Asie du Sud, il y a 650 000 flamants. La population de flamants nains est en déclin, et ils sont classés comme quasi menacés (NT) sur la liste rouge de l'UICN.

 

La situation du flamant nain [Résumé]

Comme vous pouvez le constater, les flamants nains présentent de nombreuses caractéristiques différentes des autres espèces de flamants. Mais bien sûr, il y a aussi des caractéristiques qui leur ressemblent.

Cependant, il est plus facile de comprendre ces espèces dans la nature, dans la vie sauvage, une fois que vous les avez rencontrées. Tout d'abord, les flamants nains vivent dans et autour de l'Afrique sub-saharienne en général et un peu en Asie (Inde).

Une chose intéressante à propos de ces flamants est qu'ils ne migrent pas du tout. Ils se déplacent uniquement d'un endroit à l'autre pendant la journée pour s'approvisionner en nourriture.

En dehors de cela, ils ne migrent jamais vers un autre endroit éloigné. C'est un peu surprenant car toutes les autres espèces de flamants roses migrent à certains moments de l'année. En ce qui concerne le mode de vie des flamants nains, ils vivent en colonies comme toutes les autres espèces de flamants, mais dans le cas des flamants nains, ces colonies ou troupeaux peuvent compter jusqu'à un million d'individus.

Il s'agit de l'espèce de flamant la plus nombreuse que l'on puisse trouver. On pense qu'à son apogée, il y avait environ trois millions de flamants nains dans le monde, ce qui est un nombre insensé quand on y pense. Les flamants nains sont également les plus petits flamants, ce qui les rend plus faciles à distinguer des autres espèces de flamants.

De plus, ces espèces n'ont pas de goût ni d'odeur et n'ont qu'une sensation de goût, c'est pourquoi elles ne mangent pas beaucoup, car elles ne savent pas quel goût cela peut avoir. C'est une autre différence avec les autres espèces de flamants roses. Ils passent environ 20 % de leur journée à se nourrir et ils ne mangent pas beaucoup d'aliments différents.

Ils mangent généralement des algues et quelques autres minéraux, mais dans l'ensemble, c'est vraiment peu si l'on compare avec les autres espèces de flamants.

Enfin, leur couleur rose provient des minéraux qu'ils mangent, tout comme les autres espèces de flamants. Lorsqu'ils sont en captivité, leurs couleurs sont plus concrètes en rose car ils sont mieux nourris.

Lorsque la saison de reproduction des flamants nains arrive, c'est-à-dire entre octobre et décembre, ils se reproduisent en colonies ou en volées, en s'associant à un partenaire. Ils sont monogames, c'est-à-dire qu'ils restent ensemble même après la naissance du poussin et l'atteinte de l'âge adulte. Il faut 28 jours pour que l'œuf éclose et les deux parents contribuent à la phase de reproduction à 24 heures d'intervalle.

Après la naissance du poussin, les parents s'en occupent pendant environ 6 jours étroitement jusqu'à ce qu'il rejoigne un groupe de poussins appelé crèche. Il y a des milliers de poussins individuels dans ces crèches, et un couple d'adultes les surveille. La population de flamants nains est en baisse en raison de la répartition de l'habitat par l'homme principalement.

Ils sont protégés par plusieurs autorités, mais les organismes gouvernementaux ne sont pas vraiment enclins à faire quoi que ce soit en raison de leur nombre.

 

Observer les flamants nains depuis chez soi, c’est garantir leur protection !

Vous l’aurez compris, les flamants nains sont les plus nombreux, mais leur nombre chute chaque année en raison de leur environnement hostile et pollué par l’homme.

Si vous voulez soutenir ces flamants et observer ces mignonnes petites créatures, n’hésitez pas à vous procurer un tableau de flamants nains


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

    Inscris-toi pour recevoir nos articles directement dans ta boîte mail.